Braquage à Brussels Airport - Un deuxième suspect relâché pour manque de preuves

26/06/13 à 21:15 - Mise à jour à 21:15

Source: Le Vif

(Belga) La chambre du conseil de Bruxelles a décidé mercredi qu'il fallait relâcher un des sept suspects du braquage aux diamants à l'aéroport de Zaventem pour manque de preuves quant à sa culpabilité. La chambre des mises en accusation de Bruxelles avait déjà décidé mardi de relâcher un autre suspect pour les mêmes raisons. Le parquet de Bruxelles a jusqu'à jeudi pour faire appel de la décision de la chambre du conseil.

Le braquage, survenu le 18 février à Brussels Airport, a été commis par au moins huit hommes armés. Ceux-ci se sont enfuis avec 121 colis contenant principalement des diamants. L'enquête a abouti à l'arrestation début mai de sept suspects en Belgique. Leur mandat d'arrêt a été prolongé fin mai par la chambre des mises en accusation, mais la Cour de cassation a cassé cette décision pour deux des prévenus. Dans un nouvel arrêt, la chambre des mises en accusation a décidé mardi de relâcher un de ces deux prévenus. Les cinq autres suspects ont comparu mercredi devant la chambre du conseil, qui, à son tour a décidé de libérer l'un d'entre eux. "Dans le dossier, il n'y a aucun élément contre mon client", explique son avocat, Me Olivier Martins. Les quatre autres suspects restent en détention mais leurs avocats vont presque certainement faire appel. Pour l'instant, un seul des sept suspects est toujours soupçonné pour le vol en lui-même mais cela pouurait changer dans les prochains jours. Selon des sources judiciaires, plusieurs éléments reliant certains suspects au braquage auraient été découverts, notamment des gilets pare-balles. (Belga)

Nos partenaires