Braquage à Brussels Airport - Les syndicats jugent que la sécurité peut être améliorée

19/02/13 à 15:47 - Mise à jour à 15:47

Source: Le Vif

(Belga) Le dispositif de sûreté et les mesures de sécurité actuellement d'application à l'aéroport de Brussels Airport sont "parfaitement conformes aux normes édictées par l'Agence européenne de la sécurité aérienne", a indiqué mardi à l'Agence Belga, le porte-parole de Brussels Airport, Jan Van der Cruysse, sans vouloir détailler les procédures de sécurité mises en oeuvre lors de transports de fonds et de biens de valeur. Les syndicats sont sceptiques.

Braquage à Brussels Airport - Les syndicats jugent que la sécurité peut être améliorée

"Il y a des normes internationales qui sont très claires en matière de sécurité et nous adhérons strictement à ces règles", a assuré M. Van der Cruysse. "En matière de sûreté aéroportuaire, nous faisons du bon travail", a-t-il ajouté. Sur les règles spécifiques de sécurité pour les transports de fonds et de biens de valeur, le porte-parole n'a pas souhaité en révéler davantage. "Vous comprenez bien que ces informations ne peuvent pas être diffusées publiquement", a-t-il affirmé. Selon le permanent syndical ACV-CSC Marc Geerinck, la société de sécurité privée G4S, qui opère sur le site de l'aéroport, ne peut être blâmée. "Les agents de G4S ne sont pas responsables de la surveillance de la zone par laquelle sont passés les malfrats", a-t-il assuré, ajoutant par ailleurs que la sécurité de l'aéroport de Brussels Airport doit être "renforcée au plus vite". Plus tôt dans la journée, un responsable du Syndicat national du personnel de police et de sécurité (SNPS) avait réagi, soulignant que "la sécurité peut certainement être améliorée. Il faut plus qu'un filet pour empêcher l'accès au tarmac". Quant aux agents de police affectés à l'aéroport, ils protestent déjà depuis longtemps contre le manque d'effectifs au sein du service. Le braquage de lundi soir n'est pas le premier qu'ait connu Brussels Airport. Il s'agit du cinquième depuis 1995. En 2001, la société gestionnaire de l'aéroport avait revu ses mesures de sécurité, après une attaque sur un fourgon de Brink's-Ziegler transportant de l'argent. (FMA)

Nos partenaires