Braquage à Brussels Airport - Le SNPS s'interroge sur la nécessité d'avoir 3 services différents chargés de la sécurité

19/02/13 à 12:58 - Mise à jour à 12:58

Source: Le Vif

(Belga) "Est-il bien opportun d'avoir trois services différents en charge de la sécurité à l'intérieur et autour de l'aéroport national ? ", s'est interrogé mardi un haut responsable du Syndicat national du personnel de police et de sécurité (SNPS), qui souhaite garder l'anonymat. "L'attaque à main armée sur le tarmac de Brussels Airport lundi soir prouve encore une fois que la sécurité n'est pas optimale", a-t-il confié à l'Agence Belga.

Braquage à Brussels Airport - Le SNPS s'interroge sur la nécessité d'avoir 3 services différents chargés de la sécurité

"La sécurité peut certainement être améliorée. Il faut plus qu'un filet pour empêcher l'accès au tarmac", selon le responsable. "En outre, ce n'est pas la première fois que ça arrive. Il faut chercher des solutions pour éviter que ce type d'incident se reproduise. Les inspections aux postes de contrôles sont très strictes. Mais on devrait davantage réfléchir à la façon dont les assaillants accèdent au tarmac". Le syndicat s'interroge par ailleurs sur la nécessité d'avoir trois services chargés de la sécurité -la police aéronautique, la police judiciaire fédérale et les agents de Brussels Airport Company- à l'intérieur et autour de l'aéroport. Lundi soir, peu avant 20h00, huit braqueurs masqués, vêtus de faux uniformes de policiers et armés de fusils mitrailleurs, sont parvenus à forcer une clôture entre deux chantiers situés autour du tarmac de l'aéroport. Ils ont forcé les portes de la zone de charge d'un avion d'une compagnie aérienne suisse et ont dérobé environ 120 colis contenant principalement des diamants. (WDM)

Nos partenaires