Braquage à Brussels Airport - Le principal suspect Marc Bertoldi avoue avoir recelé une partie du butin

17/07/13 à 20:00 - Mise à jour à 20:00

Source: Le Vif

(Belga) Le Français Marc Bertoldi, âgé de 43 ans et principal suspect du braquage d'un fourgon chargé de diamants à Brussels Airport, est passé aux aveux, a indiqué son avocat, Dimitri de Béco. Marc Bertoldi a admis qu'il avait vendu une partie du butin. En revanche, il affirme qu'il n'a pas participé au braquage. Mercredi après-midi, la chambre du conseil de Bruxelles a décidé de le maintenir en détention, tout comme un autre suspect, Nordin E. H., placé sous mandat d'arrêt le 25 juin dernier. Pour l'heure, on ignore si leurs avocats interjetteront appel.

Braquage à Brussels Airport - Le principal suspect Marc Bertoldi avoue avoir recelé une partie du butin

Le juge d'instruction soupçonne Marc Bertoldi d'être l'auteur ou, pour le moins, d'avoir participé au braquage spectaculaire survenu le 18 février dernier à Brussels Airport, en raison d'un rapport des services de renseignements marocains. "Ce rapport, qui n'est pas signé, ne comprend pas plus de cinq pages", a réagi Me de Béco. "Les services de renseignements marocains y mentionnent que mon client aurait dit à son épouse, un jour avant le braquage, qu'il ne serait pas joignable. Son GSM serait alors resté éteint pendant deux jours, avant qu'il ne rappelle sa femme pour lui dire de regarder le journal télévisé, précisant qu'il avait fait quelque chose d'énorme", explique l'avocat. Toutefois, d'après Me de Béco, "ces allégations sont douteuses car les services de renseignements marocains ne stipulent ni où ni comment ils ont obtenu ces informations". Par ailleurs, "les enquêteurs de la police judiciaire belge, qui se sont rendus à Casablanca dans le cadre d'une commission rogatoire, n'avaient jamais entendu parler de ce rapport", poursuit l'avocat, selon qui "ces informations ne peuvent en aucun cas être utilisées pour maintenir mon client en prison". Nordin E. H., le dernier suspect interpellé, nie également avoir participé au braquage de Brussels Airport. L'homme est connu de la police. Il avait déjà été condamné en Belgique à 4 ans de prison pour trafic international d'armes. Il faisait alors partie d'une organisation qui livrait des kalachnikovs aux milieux criminels de la capitale. Après avoir interjeté appel du jugement, il a cependant été libéré l'an dernier. Dix personnes avaient été appréhendées dans le cadre de l'enquête sur le braquage de Brussels Airport. (Belga)

Nos partenaires