Brahimi dit espérer un "rôle actif de la Chine" face au conflit en Syrie

31/10/12 à 05:39 - Mise à jour à 05:39

Source: Le Vif

(Belga) Le médiateur international Lakhdar Brahimi a déclaré mercredi à Pékin espérer un "rôle actif de la Chine" pour trouver une solution au conflit en Syrie, où la capitale Damas connaît une recrudescence de violences.

Après s'être rendu à Moscou, l'émissaire international se trouve à Pékin, qui depuis 19 mois refuse d'endosser les appels internationaux à exercer davantage de pressions sur le régime du président syrien Bachar al-Assad. M. Brahimi a été reçu par le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi. M. Yang a "salué les efforts" de Lakhdar Brahimi, émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe, face à l'engrenage des violences en Syrie. "La crise en Syrie est très très dangereuse, la situation est mauvaise et empire", avait estimé lundi à Moscou M. Brahimi, qui a oeuvré, en vain, pour un cessez-le-feu pendant la fête musulmane de l'Aïd Al-Adha. Sitôt mise en oeuvre vendredi à l'occasion de cette fête musulmane, la trêve de quatre jours proposée par M. Brahimi a volé en éclats, gouvernement et opposition s'en rejetant la responsabilité. Moscou et Pékin ont bloqué au Conseil de sécurité trois projets de résolution occidentaux condamnant la répression orchestrée par le régime syrien. En même temps Pékin dément catégoriquement prendre position pour le régime de Damas et contre l'opposition, en affirmant militer pour une solution acceptable pour toutes les parties. Pékin a en revanche accusé les pays occidentaux de saper une résolution politique de ce conflit. (CHN)

Nos partenaires