Brahim Bahrir nie avoir voulu tuer les policiers

08/05/13 à 16:23 - Mise à jour à 16:23

Source: Le Vif

(Belga) Brahim Bahrir, ce Français de 35 ans qui avait poignardé deux policiers à la station de métro Beekkant à Molenbeek-Saint-Jean, en juin 2012, a nié, mercredi, avoir eu l'intention de tuer. L'homme était venu à Bruxelles pour participer à une manifestation organisée par Sharia4Belgium. "Je n'ai eu aucune intention d'ôter la vie d'un policier. J'avais juste l'intention de manifester", a-t-il dit devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, mercredi.

Brahim Bahrir nie avoir voulu tuer les policiers

"J'ai voulu attirer l'attention, provoquer", a notamment expliqué le prévenu, tout en insistant sur l'état d'esprit confus dans lequel il se trouvait. "Je voulais sortir le couteau en pensant que j'allais me faire tirer dessus et que ma mort n'affecterait personne. Mais dans ma tête, je me disais aussi: 'est-ce que j'ai besoin de faire ça'", a raconté cet islamiste fondamentaliste français. Le 8 juin 2012, cet homme était arrivé en Thalys de Paris à la gare du Midi à Bruxelles. Il avait pris le métro et était sorti à la station Beekkant à Molenbeek-Saint-Jean. Là, il s'en était pris à une policière, la poignardant dans le bas du dos. Il avait également blessé plus légèrement deux autres agents. Son intention de départ était de se rendre à la manifestation organisée par Sharia4Belgium. Le groupuscule musulman extrémiste avait appelé, via le web, en juin 2012, à une action violente pour défendre l'honneur des musulmanes, suite au fait qu'une femme portant le niqab avait été contrôlée par des policiers à Molenbeek-Saint-Jean. (Belga)

Nos partenaires