Bousculade lors d'un concert en Guinée: le bilan passe à 33 morts

30/07/14 à 14:51 - Mise à jour à 14:51

Source: Le Vif

(Belga) Un mouvement de foule à la fin d'un concert de rap sur une plage de Conakry a fait au moins 33 morts, dont 11 mineurs, dans la nuit de mardi à mercredi. Le premier bilan faisait état de 24 morts. La tragédie a entraîné l'interdiction d'accès à toutes les plages de la capitale guinéenne.

La bousculade s'est produite sur la plage de Rogbané, dans la commune de Ratoma, une banlieue populaire du nord de Conakry. L'assistance était massée pour un concert organisé à l'occasion de l'Aïd, la fête de fin du Ramadan, célébrée lundi en Guinée, avec pour tête d'affiche le groupe de rap "Instinct Killers", très populaire dans le pays. "Il y a eu une bousculade au sortir de ce concert, c'est bien après le spectacle qu'il y a eu ce drame. Quand la foule a voulu sortir, il y avait une corde qui barrait le passage et ceux qui étaient derrière ont poussé la foule, il y a eu des gens qui sont tombés, donc une panique générale", a expliqué une source policière à l'AFP. "La porte de sortie, c'est environ trois mètres, et des milliers de personnes et des véhicules qui veulent sortir en même temps", a précisé une autre source policière, déplorant que la sécurité ait été confiée à un petit nombre de vigiles sans formation appropriée, selon elle. Le bilan officiel s'établissait mercredi à 33 morts, dont 11 mineurs de 10 à 17 ans, et 22 adultes de 18 à 40 ans, et au moins une soixantaine de blessés, a appris l'AFP de sources médicales. Les autorités avaient décrété mardi une semaine de deuil national. (Belga)

Nos partenaires