Bolivie: une fillette violée et enceinte dans une prison

21/06/13 à 00:39 - Mise à jour à 00:39

Source: Le Vif

(Belga) Le cas d'une fillette de 12 ans enceinte, violée par son père, son oncle et son parrain pendant trois ans dans une prison de La Paz a provoqué un tollé en Bolivie, où des centaines d'enfants sont incarcérés avec les membres de leurs familles.

"La mineure est enceinte de deux mois", a indiqué le directeur du système pénitentiaire bolivien Ramiro Llanos, qui a révélé que la fillette, qui vivait en prison, avait été violée pendant des années. Selon des estimations officielles, quelque 1.500 enfants et adolescents vivent dans les prisons boliviennes avec leurs parents durant leur détention. Llanos a indiqué à la presse que la fillette avait révélé aux autorités que les violeurs étaient "son père, son oncle et son parrain" qui abusaient d'elle depuis qu'elle avait 8 ans. La grossesse et la situation de la victime ont été découvertes par hasard et elle a été confiée à une institution pour l'enfance, qui dans un premier temps lui apporte un soutien psychologique. La prison de San Pedro de La Paz, où vivent quelque 500 enfants aux côtés de leur famille, est peuplée de trafiquants de drogue, de voleurs et d'assassins et les mineurs ne bénéficient d'aucune protection. Le commandant de la police bolivienne, le général Alberto Aracena, a indiqué qu"en tant qu'être humain" il ne pouvait "concevoir que des enfants vivent dans des prisons, car ils sont exposés quotidiennement à la violence et sont en danger". Avec l'appui du Congrès, la police a décidé de faire un recensement de la population infantile dans les prisons et de créer une école pénitentiaire pour former le personnel, a annoncé Aracena. Les prisons boliviennes comptent parmi les plus peuplées d'Amérique latine, avec celles du Salvador, selon un rapport de l'OEA, l'organisation des Etats Américains. (Belga)

Nos partenaires