Bolivie: 31 morts, la plupart asphyxiés, après une rixe dans une prison

27/08/13 à 20:14 - Mise à jour à 20:14

Source: Le Vif

(Belga) L'incendie qui a ravagé le 23 août une prison de haute sécurité de Bolivie a fait 31 morts, dont la plupart sont décédés par asphyxie, selon un bilan définitif publié mardi par les autorités pénitentiaires locales.

L'incendie avait éclaté après une violente rixe entre détenus le week-end dernier dans la prison de Palmasola Santa-Cruz. La police avait dans un premier temps fait état d'un bilan d'au moins 29 morts et plusieurs dizaines de blessés graves. Seulement deux condamnés à 30 ans de prison chacun figuraient parmi les victimes, les 29 autres se trouvant en détention provisoire pour des délits mineurs, a précisé un responsable des services pénitentiaires boliviens. "Que seulement deux des prisonniers étaient des condamnés est terrible", a déclaré Gregorio Lanza, médiateur officiel, qui a visité la prison après la tragédie. "Comment est-il possible que des prévenus qui ont volé une bouteille de gaz se retrouvent dans une prison de haute sécurité", s'est-il demandé, mettant en cause le système de corruption au sein de la prison et les luttes de pouvoir entre bandes rivales. Une rivalité entre deux groupes de cette prison de haute sécurité, un établissement surpeuplé qui compte quelque 5.000 détenus, aurait entraîné une bataille rangée qui a dérapé en incendie. L'intervention des autorités a permis l'évacuation de 256 autres détenus, selon la police. Parmi les cadavres calcinés, figurait celui d'un enfant qui vivait dans l'établissement, en violation du règlement. Le gouvernement a annoncé un plan pour remédier à ce type de situation fréquemment constaté. (Belga)

Nos partenaires