Boeing conclut un accord avec Iran Air sur des pièces détachées

23/07/14 à 22:31 - Mise à jour à 22:31

Source: Le Vif

(Belga) L'avionneur américain Boeing a conclu un accord avec la compagnie Iran Air et une de ses filiales pour leur livrer des données et des pièces détachées d'avions de ligne, selon des documents boursiers publiés mercredi.

Ce compromis porte sur la fourniture de services et ventes de biens "en lien avec la sécurité des vols", précise le groupe de Chicago. Il cite des pièces détachées d'avions, des données sur la navigabilité et des "annonces de services" qui sont des documents diffusés par un constructeur aéronautique pour notifier aux utilisateurs une recommandation pour une modification, un remplacement de pièces, une inspection particulière. Boeing ne donne pas de détails financiers sur cet accord et affirme juste qu'il n'a tiré aucun revenu lié à l'Iran au cours des trois derniers mois. Les Etats-Unis ont autorisé Boeing en avril à vendre des pièces détachées d'avions de ligne à l'Iran. Ce feu vert, qui se présente sous la forme d'une licence, porte sur "une courte durée" et concerne "les pièces détachées des avions de ligne qui ont besoin d'être changées pour des raisons de sûreté". Boeing n'a en revanche pas le droit de vendre de nouveaux avions à l'Iran. La licence a été octroyée par le département du Trésor dans le cadre de l'accord intérimaire sur le nucléaire iranien signé en novembre dernier entre Téhéran et le groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne). Un autre groupe américain, le conglomérat General Electric (GE), a aussi obtenu des autorités américaines la permission de vendre à l'Iran des pièces détachées d'avions de ligne. GE fabrique notamment des réacteurs. (Belga)

Nos partenaires