Birmanie: retour au calme à Lashio, l'armée patrouille

30/05/13 à 07:49 - Mise à jour à 07:49

Source: Le Vif

(Belga) Des soldats, en nombre, patrouillaient jeudi les rues de Lashio, une ville du nord-est de la Birmanie où le calme est revenu après deux jours de violences religieuses entre bouddhistes et musulmans, qui ont fait un mort et plusieurs blessés.

Birmanie: retour au calme à Lashio, l'armée patrouille

"L'armée est désormais chargée de la sécurité ici", a déclaré un responsable du ministère de l'Information, Nang Hsai Li Kham, ajoutant que la situation était "calme" après deux jours de violences. "Quelques personnes faisaient le tour de la ville hier avec des couteaux et des bâtons, sur les mobylettes. Il n'y a rien de tout ça aujourd'hui. Les forces de sécurité ont été déployées partout", a-t-il ajouté. Des magasins étaient à nouveau ouverts jeudi et la ville paraissait calme, selon un journaliste de l'AFP sur place. Pendant deux jours, Lashio, capitale de l'Etat shan, a été le théâtre d'une nouvelle flambée du violences entre bouddhistes et musulmans, faisant au moins un mort et cinq blessés, selon un bilan du gouvernement. Trois bâtiments religieux (dont au moins une mosquée), des dizaines de magasins et plusieurs maisons ont été incendiés, selon le journal officiel anglophone New Light of Myanmar. Le détonateur des émeutes -une attaque contre une femme bouddhiste- était un acte criminel, et n'avait rien à voir avec la religion, a ajouté le quotidien. Selon la police birmane, neuf personnes ont été arrêtées. (Belga)

Nos partenaires