Birmanie: les violences se sont étendues, dizaines d'arrestations

24/03/13 à 12:53 - Mise à jour à 12:53

Source: Le Vif

(Belga) Les violences entre bouddhistes et musulmans qui ont fait ces derniers jours plus de 30 morts à Meiktila, dans le centre de la Birmanie, se sont étendues à d'autres communes de la région, a annoncé dimanche le ministère de l'Information.

Birmanie: les violences se sont étendues, dizaines d'arrestations

Des incidents ont eu lieu dans trois autres communes, où des incendies ont notamment été provoqués, et des dizaines de personnes ont été arrêtées pour leur participation supposée aux violences dans cette région toute proche de la capitale Naypyidaw, a précisé le ministère. Des violences se sont notamment produites dans un village de la commune de Yamethin, où 17 personnes sont détenues. "Au total 43 maisons et une mosquée ont été incendiées hier soir", a précisé à l'AFP un responsable de ce village d'Ywardan, indiquant qu'il n'y avait pas eu de victime. L'armée birmane a repris samedi le contrôle de Meiktila, placée la veille au soir sous état d'urgence, après trois journées de violences qui ont fait 32 morts selon le dernier bilan officiel. Une simple querelle mercredi entre un vendeur musulman et des clients avait dégénéré, conduisant à la destruction par le feu de quartiers entiers de la ville et de mosquées tandis que des corps calcinés restaient dans les rues. Ces violences lors desquelles des groupes d'émeutiers, dont des moines bouddhistes, ont transformé la ville en coupe-gorge, témoignent d'une tension croissante entre bouddhistes et musulmans en Birmanie. (MUA)

Nos partenaires