Birmanie: démission en chaîne de la direction du parti majoritaire

16/10/12 à 10:04 - Mise à jour à 10:04

Source: Le Vif

(Belga) Les dirigeants de l'USDP, le parti majoritaire en Birmanie, ont tous présenté leur démission mardi, prélude à la refonte totale d'une formation qui entend préparer les prochaines échéances électorales après la déroute du mois d'avril.

Birmanie: démission en chaîne de la direction du parti majoritaire

Le Parti pour la solidarité et le développement de l'union, dominateur au parlement après les élections contestées de novembre 2010, devait désigner en fin de journée un nouveau chef pour succéder à Thein Sein, en retrait depuis qu'il est devenu chef de l'Etat en mars 2011. Tous les cadres, dont Thein Sein et son grand rival et président de la chambre basse Shwe Mann, ont démissionné, a indiqué un secrétaire de l'USDP. "Aujourd'hui est un jour très important", a pour sa part déclaré Shwe Mann, grand favori pour prendre les rênes du parti, en ajoutant que "l'ensemble du pays suivait avec intérêt" son premier congrès. L'ancien général, ex-numéro trois de la junte sortante devenu fervent réformateur, a appelé les délégués à soutenir le processus de réformes. "Quand nous aurons réorganisé le parti, nous nous transformerons en parti du peuple". Créé de toutes pièces par la junte en 2010 pour entrer en force au parlement, l'USDP est aujourd'hui dans cette situation paradoxale de devoir orchestrer et voter des réformes qui, si elles sont menées à leur terme, pourraient conduire à sa perte. (MUA)

Nos partenaires