Bientôt deux fois plus de personnel affecté à la rédaction des amendes des radars-tronçons

11/02/14 à 16:43 - Mise à jour à 16:43

Source: Le Vif

(Belga) Le personnel affecté à la rédaction d'amendes suite à des constats d'excès de vitesse effectués à l'aide de radars-tronçons sera plus que doublé dans le courant de l'année, passant de 27 à 66 personnes, a indiqué la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet en réponse à une question du sénateur Jan Roegiers (sp.a).

Les services de police avaient été contraints l'année dernière de débrancher ces radars qui mesurent la vitesse des véhicules, non pas à un endroit précis, mais sur plusieurs kilomètres. Vu le nombre d'automobilistes surpris en excès de vitesse, les parquets n'avaient plus pu gérer l'élaboration des pv. Les radars-tronçons installés sur les autoroutes E40 entre Erpe-Mere et Wetteren ainsi que sur la E17 à hauteur de Gentbrugge avaient flashé l'an dernier plus de 100.000 automobilistes, générant rapidement un retard de 23.000 procès verbaux auprès du parquet de Gand. Selon la ministre de l'Intérieur, les trois centres de gestion régionaux ont depuis lors été équipés de logiciels plus performants. Dix offres d'emploi ont déjà été publiées et 27 autres personnes devraient être embauchées dans le courant de l'année. Ces engagements seront financés par le fonds pour la sécurité routière, a précisé la ministre. (Belga)

Nos partenaires