Biden veut renforcer le soutien international à l'opposition syrienne

02/02/13 à 12:25 - Mise à jour à 12:25

Source: Le Vif

(Belga) Le vice-président américain Joe Biden a exprimé son souhait samedi à Munich que la communauté internationale renforce son soutien à l'opposition syrienne au régime de Bachar al-Assad, qui "n'est plus capable de diriger la nation".

Biden veut renforcer le soutien international à l'opposition syrienne

"Nous travaillons ensemble, avec nos partenaires, pour qu'elle (l'opposition syrienne, NDLR) devienne plus unie, plus solidaire", a-t-il déclaré, sans détailler, devant des responsables de nombreux pays réunis pour la Conférence sur la sécurité. Joe Biden devait s'entretenir de la Syrie dans la journée avec le chef de l'opposition syrienne, Ahmed Moaz al-Khatib, et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Le vice-président américain a souligné que "de grandes divergences" demeuraient entre les Etats-unis et la Russie sur la Syrie, parmi d'autres grands dossiers internationaux. "Nous sommes convaincus que Bachar al-Assad est un tyran déterminé à se maintenir au pouvoir, mais il n'est plus capable de diriger la nation", a-t-il affirmé, appelant la communauté internationale à renforcer l'aide humanitaire aux Syriens. Sergueï Lavrov a souhaité pour sa part que le Groupe d'action sur la Syrie, conduit par le représentant spécial de l'Onu, Lakhdar Brahimi, se réunisse à nouveau pour tenter de parvenir à une solution de transition, estimant que l'on pouvait "faire des progrès". La Russie insiste pour faire appliquer l'accord de Genève sur une transition politique, adopté en juin 2012 par le Groupe d'action. Cet accord ne contient aucun appel direct à Bachar al-Assad à renoncer au pouvoir. "Nous devons nous demander comment faire en sorte que les armes qui arrivent dans les zones de conflit ne se retournent pas contre nous", a encore dit M. Lavrov, sans citer explicitement la Syrie. (CHRISTOF STACHE)

Nos partenaires