Bernard Wesphael, suspecté d'avoir tué sa femme, a été placé sous mandat d'arrêt

02/11/13 à 07:22 - Mise à jour à 07:22

Source: Le Vif

(Belga) Le parlementaire wallon Bernard Wesphael (55 ans) a été placé sous mandat d'arrêt vendredi par le juge d'instruction de Bruges. Il est soupçonné d'avoir tué sa femme, Véronique P., dans un hôtel à Ostende, révèlent samedi Sudpresse, De Standaard et Het Nieuwsblad.

Bernard Wesphael, suspecté d'avoir tué sa femme, a été placé sous mandat d'arrêt

Bernard Wesphael, co-fondateur d'Ecolo et désormais président du Mouvement de Gauche, avait rejoint son épouse à Ostende pour y passer quelques jours. Jeudi, en début de soirée, il a téléphoné totalement paniqué à la réception de l'hôtel. Il a alors expliqué que sa femme s'était suicidée. Les services de secours ont tenté de réanimer la victime, en vain. Bernard Wesphael a déclaré aux enquêteurs qu'il avait découvert son épouse inconsciente dans la salle de bains lorsqu'il s'était réveillé après une sieste. Mais ses explications n'ont pas convaincu les policiers, dont les doutes ont été renforcés par les premières constatations du médecin légiste. Le juge d'instruction de Bruges, après avoir reçu le feu vert du parquet général de Gand, a placé M. Wesphael sous mandat d'arrêt. Une autopsie doit être pratiquée ce samedi afin de déterminer avec précision les causes du décès. "Les résultats de l'autopsie seront d'une importance capitale, mais jusqu'à nouvel ordre, je crois mon client. Avant les faits, ils avaient été manger ensemble et s'étaient rendus dans plusieurs cafés", a indiqué l'avocat du parlementaire, Steven Henderickx. La femme de M. Wesphael aurait souffert de dépression depuis un certain temps. Bernard Wesphael est l'un des co-fondateurs du parti Ecolo, qu'il a quitté l'an dernier. Il a ensuite fondé le Mouvement de Gauche. Il a annoncé en septembre qu'il envisageait de quitter également ce nouveau parti. (Belga)

Nos partenaires