Bernard Wesphael "continue de clamer son innocence"

19/11/13 à 14:50 - Mise à jour à 14:50

Source: Le Vif

(Belga) Les avocats de Bernard Wesphael ont plaidé durant près de trois heures devant la chambre des mises en accusation de Gand au sujet de la détention préventive et de l'immunité parlementaire de leur client, inculpé pour l'assassinat de son épouse, Véronique Pirotton. "Il n'y a pas de changements dans la version de mon client. Il continue de clamer son innocence", a déclaré Tom Bauwens à l'issue de l'audience.

Bernard Wesphael "continue de clamer son innocence"

La chambre du conseil de Bruges avait confirmé il y a deux semaines le mandat d'arrêt de Bernard Wesphael. Ses avocats avaient alors fait appel de cette décision, plaidant que leur client bénéficiait de l'immunité parlementaire et qu'eux-mêmes n'étaient pas encore en possession des résultats du rapport d'autopsie et des analyses toxicologiques. La chambre des mises en accusation de Gand s'est penchée mardi durant une audience de près de trois heures sur la demande de la défense d'accorder la liberté provisoire à Bernard Wesphael. "Tout le débat tourne autour de la question de savoir s'il y a eu ou non flagrant délit, et de celle de l'immunité parlementaire. Les deux parlements n'ont pas demandé la suspension des poursuites, mais il n'y a pour l'instant aucune demande de la part du parquet général concernant une levée de l'immunité parlementaire" de Bernard Wesphael, a ajouté Me Bauwens, chargé, avec Me Jean-Philippe Mayence de la défense du député wallon. "Il n'y a pas de changements dans la version de mon client, contrairement à ce qu'ont annoncé certains médias. Il continue de clamer son innocence." La décision de la chambre des mises en accusation est attendue mardi soir. (Belga)

Nos partenaires