Benoît XVI s'est rendu à Castel Gandolfo où François ne séjourne pas

19/08/13 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

Source: Le Vif

(Belga) Le pape émérite Benoît XVI s'est rendu discrètement dimanche à Castel Gandolfo, la résidence d'été des souverains pontifes près de Rome, où le pape François n'a pas séjourné cet été, se contentant de deux brèves visites, au grand dam des habitants.

Benoît XVI s'est rendu à Castel Gandolfo où François ne séjourne pas

Selon des sources vaticanes, Joseph Ratzinger a quitté l'ancien monastère où il s'est retiré sur la colline du Vatican pour rejoindre en voiture Castel Gandolfo, localité un peu en altitude réputée pour sa fraîcheur où il passait tout l'été dans les dernières années de son pontificat. Dans l'après-midi de dimanche, l'ancien pape âgé de 86 ans a fait une promenade dans le magnifique parc qui domine le lac d'Albano, dans les collines au sud-est de Rome, récitant son bréviaire. Puis le pape allemand, connu pour son amour de la musique, a assisté à un petit récital de piano, un instrument dont il joue lui-même. Il est revenu ensuite au Vatican. Selon les sources vaticanes, cette escapade hors de Rome montre que le pape émérite se porte plutôt bien en dépit de la fatigue due à son âge. Les villageois de Castel Gandolfo se plaignent avec amertume de ne pas voir le pape François séjourner dans le palais pontifical. La présence du pape l'été était une bonne affaire pour les commerçants locaux. Mais Jorge Mario Bergoglio n'y a fait cet été que deux apparitions de quelques heures: le 14 juillet, il s'était rendu notamment à l'observatoire astronomique situé dans le parc, tenu par les jésuites, et avait récité l'Angelus. Il est revenu le 15 août à Castel Gandolfo, pour la fête de l'Assomption. A 76 ans, le pape François a créé la surprise en décidant de rester tout l'été dans la résidence Sainte-Marthe au Vatican, malgré la touffeur moite de l'été romain. Grand travailleur, il y étudie les dossiers de l'Eglise, rencontre de nombreux responsables et prépare des réformes pour l'Eglise. La rupture manifestée par le pape argentin concernant le séjour à Castel Gandolfo s'ajoute à d'autres gestes de simplicité et de dépouillement qui ne sont pas tous bien vus ni compris dans le plus petit Etat du monde. (Belga)

Nos partenaires