Benjamin Netanyahu condamne les actes racistes anti-arabes

02/06/13 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a condamné dimanche les actes racistes commis à l'encontre de la population arabe en Israël après un tollé provoqué par la politique de ségrégation raciale entre enfants juifs et arabes imposée par un parc d'attraction.

Il a également promis de poursuivre en justice les extrémistes israéliens à l'origine d'une vague d'actes de vengeance anti-Palestiniens perpétrés sous le nom de "Prix à payer". "Je veux fermement condamner les actes racistes qui ont récemment visé les Arabes israéliens, ainsi que les actes de vandalisme perpétrés à l'encontre des Palestiniens, et qui ont été commis sans aucune provocation ou justification", a dit M. Netanyahu au début d'une réunion hebdomadaire de son cabinet. "Nous rejetons avec dégoût ces phénomènes et nous allons utiliser tous les moyens juridiques appropriés pour y mettre fin", a-t-il déclaré, selon des propos rapportés par la radio israélienne. Les actes de vandalisme évoqués par M. Netanyahu font référence aux crimes haineux appelés "Prix à payer" et qui sont perpétrés par des extrémistes juifs à l'encontre des Palestiniens. Initialement menées en représailles contre les décisions gouvernementales consistant à démanteler les colonies sauvages, ces attaques sont devenues bien plus répandues, sans nécessairement être dirigées contre les mouvements anti-colonisation. Elles sont souvent perpétrées sous la forme d'actes de vandalisme ou de destruction de propriétés palestiniennes, ou encore d'incendies criminels de voitures, de mosquées ou d'oliviers. (Belga)

Nos partenaires