"Benetton et Carrefour doivent payer" pour indemniser les victimes du Rana Plaza

24/03/14 à 16:34 - Mise à jour à 16:34

Source: Le Vif

(Belga) L'association des Actions Consommateurs Travailleurs (achACT) a appelé lundi sur son site internet à écrire à Carrefour et Benetton pour qu'ils soutiennent le fonds aux victimes de l'effondrement du bâtiment du Rana Plaza au Bangladesh en avril 2013, lors duquel 1.138 travailleurs avaient perdu la vie et plus de 2.000 personnes avaient été blessées. "Onze mois plus tard, les victimes et leurs familles n'ont toujours pas été indemnisées", s'offusque achACT, précisant qu'"à ce jour, huit enseignes contribuent publiquement au fonds d'indemnisation des victimes".

"Benetton et Carrefour doivent payer" pour indemniser les victimes du Rana Plaza

"Il reste un mois aux enseignes pour couvrir les 40 millions de dollars nécessaires à l'indemnisation des victimes", indique achACT qui a lancé une action publique d'interpellation à l'égard de Benetton et Carrefour. Selon achACT, Benetton "se fournissait dans une des usines du bâtiment et doit contribuer au fonds d'indemnisation à hauteur de 5 millions de dollars". L'association estime également que Carrefour, même s'il réfute tout lien avec le Rana Plaza, doit également participer à ce fonds d'indemnisation. L'enseigne française "est un important client de l'industrie de l'habillement du Bangladesh", souligne achACT, qui précise que "des t-shirts étiquetés TEX, la marque de Carrefour, ont été retrouvés dans les décombres". Le fonds d'indemnisation 'Rana Plaza Arrangement' permettra, sous l'égide de l'Organisation internationale du travail (OIT), d'indemniser les victimes en couvrant leurs pertes de revenus et leurs frais médicaux. (Belga)

Nos partenaires