Belgoprocess entame la phase finale du démantèlement du site d'Eurochemic à Dessel

10/03/14 à 15:06 - Mise à jour à 15:06

Source: Le Vif

(Belga) L'entreprise de traitement des déchets nucléaires Belgoprocess a entamé lundi la dernière phase du démantèlement de l'usine de retraitement d'Eurochemic à Dessel. Un processus qui avait commencé en 1990.

Eurochemic était le fruit d'une collaboration entre 13 Etats membres européens de l'OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économiques). Lorsque la France et l'Allemagne se sont retirées du projet après huit ans, la production a été arrêtée. Le site et ses installations sont revenues à l'Etat belge, qui a décidé en 1986 de procéder à son démantèlement. Une opération qui a demandé beaucoup de prudence, tous les matériaux radioactifs devant être évacués et le bâtiment assaini. Après une période d'essai, le démantèlement a pu réellement commencer en 1990. L'Organisme national des déchets radioactifs et des matières fissiles enrichies (ONDRAF) a confié cette mission à sa filiale Belgoprocess. Les travaux qui se sont déroulés depuis lors comprenaient notamment l'évacuation et la décontamination de tous les composants métalliques afin qu'ils puissent être réutilisés. Toutes les surfaces en béton infectées du bâtiment ont également été décontaminées. Après cette délicate opération, les dernières parties du complexe peuvent maintenant être détruites d'une façon plus conventionnelle. Un processus qui devrait être terminé d'ici à la fin 2014, assure Belgoprocess. L'ensemble de l'opération devrait coûter environ 210 millions d'euros. (Belga)

Nos partenaires