Zaventem impose l'usage exclusif du néerlandais sur ses plaines de jeux

06/06/12 à 21:04 - Mise à jour à 21:04

Source: Le Vif

La commune de Zaventem impose l'usage exclusif du néerlandais sur ses plaines de jeux ainsi que dans ses centres d'accueil. Les animateurs, mais aussi les enfants et leurs parents sont tenus d'utiliser la seule langue de Vondel, même lorsque ceux-ci parlent entre eux, dénonce le conseiller communal francophone Patrick Van Cauwenberghe (UF).

Zaventem impose l'usage exclusif du néerlandais sur ses plaines de jeux

© Belga

Selon lui, cette décision est contraire à l'article 21 de Charte européenne des droits fondamentaux qui interdit toute discrimination, notamment sur base linguistique. De plus, l'article 30 de la Constitution garantit le libre choix de la langue. "Comment agit-on envers des enfants de 3 ou 4 ans qui parlent français entre eux? ", interroge le conseiller communal.

L'échevin de la jeunesse de Zaventem Piet Ockerman (Open Vld) confirme l'imposition faite aux parents et leurs enfants de parler néerlandais sur les plaines de jeux. "La mesure est destinée à améliorer leur intégration", défend l'échevin. Pour lui, cette obligation découle du règlement communal adopté il y a plusieurs années déjà sur le fonctionnement des plaines de jeux de la commune. Qu'on demande par ailleurs aux animateurs communaux de parler exclusivement néerlandais lui semble pour le moins normal: "Ils appartiennent au personnel communal. Il est logique qu'ils ne s'expriment pas dans une autre langue que le néerlandais".

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires