Yves Leterme et François Fillon évoquent la crise politique belge

14/06/11 à 19:11 - Mise à jour à 19:11

Source: Le Vif

Le Premier ministre Yves Leterme a abordé mardi la crise institutionnelle qui paralyse la Belgique depuis un an, avec son homologue français, François Fillon, qui l'a reçu à l'Hôtel Matignon. Leterme était mardi à Paris pour défendre la candidature de Liège à l'organisation de l'Exposition internationale 2017.

Yves Leterme et François Fillon évoquent la crise politique belge

© reuters

J'ai fait auprès de M. Fillon un "état des lieux", a indiqué Yves Leterme interrogé à propos de la situation politique belge. D'une part, "il y a la nécessité de former un gouvernement de pleins pouvoirs", d'autre part, "il n'y a pas lieu de s'inquiéter de la crédibilité de la Belgique sur la scène internationale et sur les marchés financiers", a résumé M. Leterme, qui a également précisé avoir expliqué à François Fillon "les spécificités du pouvoir institutionnel belge".

Le chef du gouvernement belge a admis mardi à Paris qu'"un an d'affaires courantes, ce n'est pas normal". Les membres de l'actuel gouvernement sont confrontés à la nécessité d'entreprendre des réformes et ils gèrent bien les affaires courantes, "mais il y a des moments où cela devient trop", a-t-il dit.

François Fillon et Yves Leterme ont également abordé un certain nombre de dossiers multilatéraux mardi.

Ils ont par ailleurs discuté de politique migratoire et d'asile qui doit faire l'objet d'une proposition de la Commission européenne.

A cet égard, Yves Leterme a notamment rappelé le plaidoyer de la Belgique en vue de "mesures plus strictes vis-à-vis de certains pays" en matière d'octroi des visas. Concernant l'asile, la Belgique est d'avis qu'il n'y a aucun sens à revoir le "taux d'acceptation" des demandes; en revanche, il conviendrait, a dit M. Leterme d'avoir des "contrôles plus poussés" en la matière.

Le Premier ministre belge a estimé que l'état des relations bilatérales avec la France était d'un "très bon niveau".

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires