Yves Leterme encourage les ambassadeurs à vanter les mérites économiques de la Belgique

24/01/11 à 20:04 - Mise à jour à 20:04

Source: Le Vif

Le Premier ministre démissionnaire, Yves Leterme, a rencontré les diplomates et ambassadeurs belges à l'occasion des journées diplomatiques, et les a encouragé à vendre une image positive de la Belgique sur le plan économique, à l'opposé de ce qu'elle montre actuellement sur le plan politique.

Yves Leterme encourage les ambassadeurs à vanter les mérites économiques de la Belgique

© Belga

Le Premier ministre démissionaire Yves Leterme a appelé lundi les ambassadeurs de Belgique à présenter à l'étranger une image de leur pays économiquement plus positive que celle qu'offre l'impasse politique dans laquelle il est plongé depuis sept mois, au risque de dégrader sa réputation. "Je vous demande de mettre en avant, lors de tous vos contacts privilégiés, la capacité intrinsèque de la Belgique et de son économie", a-t-il affirmé devant quelque 130 ambassadeurs et chefs de poste rappelés à Bruxelles pour les "journées de contact diplomatiques" annuelles.

M. Leterme a cité les bons résultats économiques enregistrés par la Belgique en 2010, soulignant à plusieurs reprises qu'elle a "fait mieux" que nombre de ses voisins immédiats et que la moyenne européenne sur bien des plans. Le Premier ministre a ainsi souligné que le déficit n'avait atteint "que" 4,6% du Produit intérieur brut (PIB), soit 0,2% de mieux que ce que la Belgique avait communiqué dans son programme de stabilité remis à la Commission européenne. L'endettement a cru, mais moins que dans la moyenne des autres pays de la zone euro, tout comme le chômage. "On est dans les meilleurs de la classe", s'est-il félicité. "Notre situation est bien meilleure que les pays visés par les spéculateurs", a-t-il renchéri

M. Leterme a invité les ambassadeurs et chefs de mission diplomatiques à répandre ce message parmi leurs interlocuteurs. "Il sera dans les prochains mois plus que jamais important de rectifier notre image si nécessaire", leur a-t-il dit en évoquant l'"impasse politique" dans laquelle la Belgique est plongée, en particulier depuis que son gouvernement expédie des affaires courantes depuis sa démission, en avril dernier.

Son message a été bien reçu par les diplomates, qui se sont félicités de disposer ainsi d'informations à livrer à leurs interlocuteurs.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires