Yémen: trois peines de mort, notamment pour espionnage au profit de Ryad

12/05/18 à 18:39 - Mise à jour à 18:40

Source: Belga

(Belga) Un tribunal de la capitale yéménite contrôlé par les rebelles Houthis a condamné à mort samedi trois personnes, dont deux pour espionnage pour le compte de l'Arabie saoudite, a rapporté une agence de presse locale.

Selon l'agence Saba aux mains des insurgés, la Cour pénale de Sanaa a condamné deux hommes à la peine capitale pour avoir "fourni des informations à un Etat étranger et coopéré avec l'Etat agresseur d'Arabie saoudite entre 2015 et 2016". Un troisième homme a été condamné à la même peine pour appartenance au réseau extrémiste d'Al-Qaïda, ajoute la même source. L'agence ne précise pas si les trois personnes étaient présentes à l'audience ou si elles ont été jugées par contumace. Issus du nord du pays et membres d'une minorité, les rebelles Houthis contrôlent depuis 2014 Sanaa et de vastes territoires dans le nord et l'ouest du pays. Un conflit les oppose aux forces gouvernementales, soutenues militairement par une coalition menée par l'Arabie saoudite qui tente depuis mars 2015 de rétablir le gouvernement reconnu internationalement. Les Houthis sont soutenus par l'Iran qui nie toutefois toute aide militaire dans cette guerre qui a fait quelque 10.000 morts, plus de 54.000 blessés et provoqué "la pire crise humanitaire au monde" selon l'ONU. (Belga)

Nos partenaires