Yémen: rejet d'un gouvernement d'union proposé par les rebelles

18/05/16 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Belga

(Belga) Le Premier ministre yéménite Ahmed ben Dagher a rejeté mercredi une proposition de gouvernement d'union avancée par les rebelles, qu'il a accusés de mettre en péril l'unité et l'économie du pays, ravagé par la guerre depuis plus d'un an.

M. Ben Dagher, qui s'est adressé à la presse à Ryad où il vit en exil, a souligné que les rebelles chiites Houthis devraient remettre les armes et se retirer des territoires, dont la capitale Sanaa, qu'ils ont conquis depuis leur coup de force contre l'Etat en 2014, conformément à la résolution 2216 du Conseil de sécurité de l'ONU. "Le retrait (des rebelles) des institutions de l'Etat est une question non négociable" et l'Etat est le seul habilité constitutionnellement" à détenir l'armement lourd du pays, a prévenu M. Ben Dagher alors que des pourparlers de paix entre gouvernement et rebelles marquent le pas à Koweït. Au cours des pourparlers, engagés le 21 avril sous l'égide de l'ONU, les rebelles alliés aux partisans de l'ancien président déchu Ali Abdallah Saleh ont fait d'un gouvernement de transition consensuel un préalable à l'application de la résolution 2216. (Belga)

Nos partenaires