Yémen: les pourparlers de paix prolongés malgré des combats à la frontière saoudo-yéménite

31/07/16 à 01:36 - Mise à jour à 01:36

Source: Belga

(Belga) Les pourparlers de paix pour le Yémen, infructueux depuis avril, ont été prolongés d'une semaine à Koweït en dépit de tentatives d'incursion samedi de rebelles chiites yéménites en Arabie saoudite qui ont fait sept morts parmi les soldats saoudiens.

Yémen: les pourparlers de paix prolongés malgré des combats à la frontière saoudo-yéménite

Yémen: les pourparlers de paix prolongés malgré des combats à la frontière saoudo-yéménite © BELGA

Les rebelles dits Houthis ont fait à "plusieurs reprises samedi matin des tentatives d'incursion dans le sud de l'Arabie saoudite en violation de la trêve", a indiqué le commandement de la coalition qui intervient au Yémen en soutien au gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi. L'aviation de la coalition est intervenue, faisant "des dizaines de tués" dans les rangs des rebelles et de leurs alliés, les partisans de l'ancien président Ali Abdallah Saleh, a ajouté la coalition. Le secteur de la frontière entre le Yémen et l'Arabie saoudite, longue de près de 1.500 km, où se sont produites ces tentatives d'incursion n'a pas été précisé par la coalition. Sept soldats saoudiens, dont un officier, ont été tués dans l'opération, a poursuivi la coalition. Ces combats ont eu lieu avant l'annonce samedi soir de la prolongation des pourparlers de paix qui se tiennent à Koweït. Les rebelles yéménites, soutenus par l'Iran, et le gouvernement appuyé par la coalition arabe conduite par l'Arabie saoudite auront donc jusqu'au 7 août pour faire avancer les discussions de paix. Celles-ci étaient supposées se terminer samedi, sans résultat, après la décision prise par les représentants du gouvernement de quitter le Koweït. Depuis mars 2015, le conflit au Yémen a fait plus de 6.400 morts et déplacé 2,8 millions de personnes, selon l'ONU. (Belga)

Nos partenaires