Yémen: l'ONU relance ses efforts de paix, des dizaines de morts ce week-end

27/11/16 à 16:16 - Mise à jour à 16:20

Source: Belga

(Belga) L'émissaire de l'ONU au Yémen a annoncé la relance de ses efforts de paix après l'échec d'une trêve dans le conflit qui dure depuis 20 mois et qui a encore fait des dizaines de morts parmi des combattants et des civils ce week-end.

Yémen: l'ONU relance ses efforts de paix, des dizaines de morts ce week-end

Yémen: l'ONU relance ses efforts de paix, des dizaines de morts ce week-end © BELGA

"Je me rends à Ryad et à Koweït pour préparer un nouveau round" de négociations de paix, a déclaré l'émissaire onusien Ismaïl Ould Cheikh Ahmed après une visite au sultanat d'Oman où il a discuté avec des représentants rebelles yéménites. Cité samedi soir par l'agence omanaise ONA, le médiateur a précisé avoir eu à Mascate une série de trois entretiens avec des représentants des rebelles chiites Houthis et de leurs alliés, les partisans de l'ex-président Ali Abdallah Saleh. Il a affirmé avoir senti chez ses interlocuteurs "beaucoup de sérieux", se disant "optimiste sur la possibilité" d'instaurer un nouveau cessez-le-feu. Le président yéménite, exilé en Arabie saoudite, est arrivé samedi à Aden, déclarée par son gouvernement "capitale provisoire" du pays en guerre. C'est la première fois que le président revient au Yémen depuis un an. Samedi soir, douze civils ont péri dans la province de Hodeida lorsque leurs huttes ont été touchées par un raid aérien de la coalition, a affirmé dimanche un responsable de l'administration locale. A Taëz, plus au sud, deux femmes ont trouvé la mort dans des tirs nocturnes des Houthis sur des quartiers tenus par les loyalistes, ont indiqué des sources militaires et médicales. Quatre rebelles et trois soldats gouvernementaux ont également été tués dans les échanges de tirs qui se sont poursuivis jusqu'à dimanche matin, selon ces sources. Dans le nord-ouest, 40 soldats et 22 rebelles ont péri ces dernières 48 heures dans des combats pour le contrôle d'un axe routier reliant Midi, ville portuaire sur la mer Rouge, à Haradh, une localité voisine, ont indiqué dimanche des sources militaires. (Belga)

Nos partenaires