Yémen: au moins 16 morts après la fin de la trêve

22/11/16 à 11:02 - Mise à jour à 11:04

Source: Belga

(Belga) De nouveaux combats entre rebelles et forces progouvernementales ont fait mardi au moins 16 morts dans le sud-ouest du Yémen au lendemain de l'expiration d'une trêve dans la guerre qui déchire ce pays depuis 20 mois, selon des sources militaires.

Les forces loyales au président Abd Rabo Mansour Hadi, soutenues par l'Arabie saoudite, ont repoussé une offensive des rebelles Houthis pro-iraniens qui ont tenté de reconquérir la banlieue ouest de Taëz, troisième ville du pays, ont indiqué les mêmes sources. Cette banlieue, tenue par les troupes pro-Hadi, constitue la seule brèche dans le siège que les rebelles et leurs alliés, les forces restées fidèles à l'ex-président Ali Abdallah Saleh, imposent depuis plus d'un an à Taëz où vivent 300.000 habitants, selon les autorités. De violents accrochages impliquant des tirs de mortier se déroulaient également mardi dans la banlieue est de Taëz où les forces loyalistes mènent depuis plusieurs jours une offensive pour la reprise du palais présidentiel, du QG de la police et d'une base de la défense anti-aérienne aux mains des Houthis, ont ajouté les sources militaires. Parmi les 16 tués mardi dans la région de Taëz figurent 11 rebelles et 5 soldats progouvernementaux, toujours selon ces sources. (Belga)

Nos partenaires