Yassine Atar, soupçonné dans les attentats de Paris, va être transféré vers la France

05/06/18 à 11:47 - Mise à jour à 11:48

Source: Belga

(Belga) Yassine Atar, soupçonné d'être l'un des dirigeants des attentats de Paris de novembre 2015, va être transféré vers la France, annonce RTL mardi matin. L'information a été confirmée à l'agence Belga par des sources proches du dossier.

Yassine Atar, l'une des personnes soupçonnées dans l'enquête sur les attentats de Paris, devrait être présenté ce mardi après-midi au juge français anti-terroriste Christophe Tessier, annonce la chaîne privée RTL mardi. Ce dernier devrait l'inculper de complicité pour les 132 assassinats terroristes commis à Paris en novembre 2015. Yassine Atar aurait été l'un des dirigeants de la cellule terroriste de Paris. Celui-ci est le frère d'Oussama Atar, lequel est également soupçonné dans cette enquête. Il est par ailleurs le cousin des frères El Bakraoui, kamikazes des attentats de Bruxelles. L'intéressé avait, dans un premier temps, été soupçonné d'avoir voulu se faire exploser à deux reprises à Bruxelles, notamment dans la "fan-zone" sur la place Rogier, dans le cadre de la coupe d'Europe de football en juin 2016. Mais toutes les accusations avaient été abandonnées, rien ne permettant de fonder les soupçons. Dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Paris, Yassine Atar est suspecté d'avoir activé la même borne téléphonique que les frères El Bakraoui au moment où ils étaient en communication avec Abdelhamid Abaaoud, coordinateur des attaques, selon RTL. "Cela ne signifie rien, dans la mesure où cette antenne couvre une zone de plusieurs kilomètres. Et strictement rien ne prouve dès lors que Yassine Atar se serait trouvé à proximité des frères El Bakraoui", a commenté Me Sébastien Courtoy, conseil de Yassine Atar, à l'attention de RTL. (Belga)

Nos partenaires