Wouter Beke poursuit ses entretiens bilatéraux

28/03/11 à 11:13 - Mise à jour à 11:13

Source: Le Vif

Alors que le négociateur royal Wouter Beke poursuit ce lundi et mardi les contacts bilatéraux avec les présidents de la N-VA et du PS Bart De Wever et Elio Di Rupo, les commentaires vont bon train mais n'apportent aucun élément vraiment neuf.

Wouter Beke poursuit ses entretiens bilatéraux

© Belga

Dans une interview à Metro, le président du PS Elio Di Rupo déclare notamment que ses relations avec la N-VA sont bonnes sur le plan humain mais qu'il s'opposera aux plans de la N-VA de scinder le pays.

Sur les négociations elles-mêmes, M. Di Rupo reste assez discret. "On avance pas à pas. On constate un rapprochement sur certains points et pas sur d'autres", dit-il. Il ajoute qu'il est indispensable d'avoir un accord communautaire avant de former un gouvernement "mais cela ne nous empêche pas d'avoir déjà des discussions sur les thèmes socio-économiques et notamment sur le plan budgétaire pluriannel jusqu'en 2015".

Le président du PS se montre d'ailleurs très critique sur le programme socio-économique de la N-VA qui selon lui "ne mènera à rien".

Le parlementaire flamand CD&V Eric Van Rompuy écrivait dimanche sur son blog que "ce pays est plongé dans le coma et cela va encore continuer tout un temps".

Sur La Première (RTBF), le président de l'Open Vld Alexander De Croo a dit lundi qu'il constatait la même chose. Il a répété que pour lui il faut lancer une nouvelle dynamique et pour cela il faut entamer en parallèle des négociations socio-économiques.

Interrogé lundi matin sur Bel-RTL, le ministre de la Coopération Olivier Chastel (MR) constatait qu'il n'y avait actuellement pas de vraies négociations.

A la question: "Ce gouvernement d'affaires courantes va-t-il encore courir longtemps, au moins 4 ou 5 mois? ", sa réponse a été, sans hésitation : "oui".

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires