Wilmots menacé de mort: "c'est une victime", selon son avocat

12/07/16 à 20:16 - Mise à jour à 20:16

Source: Belga

(Belga) "Marc Wilmots a en effet été menacé de mort. Il est évident que l'entraîneur des Diables rouges est une victime", a affirmé mardi soir son avocat Walter Van Steenbrugge. Il a par ailleurs souligné l'excellent travail de la police française dans cette affaire.

Wilmots menacé de mort: "c'est une victime", selon son avocat

Wilmots menacé de mort: "c'est une victime", selon son avocat © BELGA

Marc Wilmots a reçu des menaces de mort par sms juste avant le match des Diables rouges contre le Pays de Galles le 2 juillet dernier à Lille. Les enquêteurs français ont ouvert une enquête et un procès verbal de la police indique qu'une perquisition a été menée à Veghel, aux Pays-Bas, la semaine dernière "dans le cadre d'une affaire de harcèlement". Un certain Stephan V.D.V. est considéré comme étant le propriétaire du téléphone à partir duquel le message a été envoyé. Mais ce sms aurait été envoyé par son amie Jet V.D.G., une femme qui prétend connaître Marc Wilmots. Celle-ci a affirmé avoir déjà échangé des sms avec l'entraîneur fédéral. Me Van Steenbrugge a demandé des devoirs d'enquête complémentaires et il est apparu qu'il s'agissait bien d'une forme de harcèlement, avec menaces de mort. "Nous prenons ceci au sérieux. Les gens qui sont derrière ces messages doivent être identifiés de toute urgence", souligne l'avocat. Selon lui, ces éléments complémentaires démontrent que Marc Wilmots est clairement une victime dans cette affaire. Après avoir pris contact lundi avec le procureur de Bordeaux, où résidaient les Diables rouges pendant l'Euro 2016, Me Van Steenbrugge se rendra sur place dimanche prochain. L'avocat souligne également l'excellent travail de la police française. "Je vais me rendre là-bas avec les éléments à la décharge de Wilmots et ainsi permettre l'avancée de l'enquête. J'espère que celle-ci sera terminée rapidement et que les auteurs, qui travaillent de manière criminelle, seront rapidement poursuivis." Selon une autre source, la femme qui se trouverait derrière les menaces de mort serait une fanatique qui aurait également envoyé des messages à des célébrités flamandes afin de se faire remarquer. Het Nieuwsblad a notamment écrit que Jet V.D.G. idolâtrait Wilmots sur sa page Facebook, comme elle l'avait fait précédemment avec l'acteur flamand Hubert Damen. (Belga)

Nos partenaires