Wesphael: pas d'autre audition en vue

15/11/13 à 19:24 - Mise à jour à 19:24

Source: Le Vif

La commission des poursuites du parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles a procédé vendredi après-midi durant près de deux heures à l'audition de la procureure générale de Gand, Anita Harrewyn, dans le cadre de l'examen du dossier des poursuites contre le député Bernard Wesphael, inculpé de l'assassinat de son épouse, Véronique Pirotton.

Wesphael: pas d'autre audition en vue

© Image Globe

Elle ne procédera pas à une nouvelle audition et s'attellera à la rédaction de son rapport, dès vendredi soir, a indiqué le président de la commission Jean-François Istasse (PS), à l'issue des travaux.

Saisie d'une requête de l'avocat de Bernard Wesphael, Me Jean-Philippe Mayence, sur la question de savoir si les règles en matière d'immunité parlementaire ont été respectées par la Justice, la commission des poursuites du parlement de la fédération Wallonie-Bruxelles avait décidé de procéder à des auditions avant de rendre ses propres conclusions.

La requête déposée par Me Mayence, conseil de M. Wesphael, tant au parlement wallon qu'à celui de la fédération Walonie-Bruxelles tendait à obtenir la suspension des poursuites et/ou de l'arrestation de ce dernier, en regard de ces règles sur l'immunité parlementaire.

Me Mayence aurait dû être auditionné samedi par la commission, mais il y a renoncé après les fuites supposées d'informations sur le contenu du dossier d'instruction par un ou des membres de la commission wallonne.

Selon Jean-François Istasse, les membres de la commission du parlement de la fédération ont estimé que cela ne les empêcherait pas de tirer leurs conclusions en âme et conscience.

Ils travailleront en réseau, à la rédaction du rapport vendredi soir et samedi matin. Ils se reverront samedi à 12h30 pour le finaliser et le présenteront lundi en séance plénière à 16 heures. Seul le vote sera ouvert au public.

Nos partenaires