Washington continue à préparer le sommet Trump-Kim

16/05/18 à 00:09 - Mise à jour à 00:16

Source: Belga

(Belga) Les Etats-Unis n'ont pas été notifiés d'un changement de position nord-coréen et continuent à préparer le sommet entre Donald Trump et Kim Jong Un, a déclaré mardi le département d'Etat américain après que Pyongyang a menacé d'annuler cette rencontre historique.

"Nous allons continuer à aller de l'avant et à préparer la rencontre entre le président Trump et Kim Jong Un" au sujet d'une "dénucléarisation" de la Corée du Nord, a dit la porte-parole de la diplomatie américaine Heather Nauert devant la presse à Washington. La Corée du Nord a menacé d'annuler le sommet prévu le 12 juin à Singapour en raison de manoeuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud, a rapporté l'agence sud-coréenne Yonhap. "Nous n'avons eu aucune information là-dessus", "nous n'avons reçu aucune notification, formelle ou même informelle", a ajouté Heather Nauert. "Ce que nous savons c'est ce que Kim a dit auparavant, à savoir qu'il comprend l'importance de ces exercices militaires pour les Etats-Unis comme pour la Corée du Sud", a-t-elle dit. "Ce sont des exercices légaux, planifiés longtemps à l'avance" et "ne représentent absolument pas une provocation". "Nous n'avons rien entendu de la part de ce gouvernement" nord-coréen "ou de la part du gouvernement de Corée du Sud qui indiquerait que nous ne devrions pas continuer à mener ces exercices ou à préparer la rencontre" entre le président des Etats-Unis et le dirigeant de Corée du Nord, a insisté la porte-parole. Pyongyang considère d'habitude ces exercices au Sud comme une provocation et un entraînement pour une invasion du Nord. Mais un haut responsable sud-coréen avait fait savoir, après s'être rendu dans la capitale nord-coréenne début mars, que Kim Jong Un "comprenait" désormais cette décision prise par Washington et Séoul. (Belga)

Nos partenaires