Wallonie : vos poubelles plus chères en raison d'un revirement de la Région

19/04/13 à 12:07 - Mise à jour à 12:07

Source: Le Vif

La Région wallonne réduit sa participation au financement des infrastructures de gestion des déchets. L'ardoise devrait être répercutée sur votre taxe sur les immondices.

Wallonie : vos poubelles plus chères en raison d'un revirement de la Région

© Nicolas Lambert / AFP

Votre taxe sur les immondices devrait probablement augmenter en raison d'un revirement de la Région wallonne. Celle-ci revoit en effet à la baisse sa participation financière dans les investissements liés aux infrastructures de gestion des déchets. Un décret prévoyait en effet que la Région puisse prendre en charge jusqu'à 5 % des intérêts de ces investissements, mais à cause de la nécessité de faire des économies le coup de pouce de la Région sera amoindri.

Un impact sur les communes et leurs citoyens

"Cela va avoir un impact colossal sur les finances des communes, alors que la situation n'est déjà pas rose", regrette Christie Morréale, échevine PS d'Esneux dans la région liégeoise. L'intercommunale Intradel dont fait partie sa commune est en effet particulièrement touchée par la mesure : la Région ne prendra en charge que 2 % des 4 % d'intérêts initialement prévus, liés aux investissements pour la construction d'une unité de valorisation énergétique. "C'est 2 % de différence, ça représente plus de 20 millions d'euros sur 20 ans". Une somme qui sera sans doute répercutée sur la taxe sur les immondices des citoyens.

Une baisse due à la crise

Montré du doigt, le ministre wallon de l'Environnement Philippe Henry (Ecolo) refuse d'endosser la responsabilité de cette mesure qui aurait été prise, selon son cabinet, par l'ensemble du gouvernement wallon lors de la révision budgétaire de 2012. Précisant que le décret stipule que la Région "pouvait prendre en charge les intérêts jusqu'à 5 %, pas qu'elle devait", le ministre met cette décision sur le dos des difficultés économiques actuelles : "aujourd'hui, ce n'est plus possible".

Nos partenaires