Wallonie : voici l'ère de "l'économie circulaire"

13/06/13 à 11:36 - Mise à jour à 11:36

Source: Le Vif

La Wallonie est devenue jeudi la première région d'Europe à conclure un partenariat avec la fondation Ellen Mac Arthur. Contrairement à ce que certains essayent - avec succès - d'inscrire dans l'inconscient collectif, il y a bien d'autres voies à explorer que la seule question du coût salarial pour booster la compétitivité de nos entreprises.

Wallonie : voici l'ère de "l'économie circulaire"

© Image Globe

Ajoutons-y désormais le concept d'"économie circulaire" dans lequel Jean-Claude Marcourt vient de décider d'inscrire la Région wallonne. L'idée est un peu de casser la logique du on prélève, on transforme, on utilise, on jette. "Cette façon de faire n'est effectivement pas tenable à terme car les prélèvements de ressources sont dans les faits supérieurs à la capacité de l'écosystème à se régénérer", explique-t-on au cabinet du ministre des Technologies nouvelles.

Au-delà de considérations purement écologiques ou de stratégies d'évitement de coûts de mise en décharge, des entreprises ont été précurseurs par rapport à cette façon de faire, à l'image de Prayon (Engis) dont une partie des déchets constitue la matière première par excellence de certains produits de Knauff, opportunément installée sur un terrain voisin. Ce nouveau programme - dénommé NEXT - visera donc à maximaliser ce genre d'initiatives, en symbiose étroite avec les acteurs de la recherche scientifique.

Ce jeudi, la Wallonie est devenue la première région d'Europe à conclure un partenariat avec la fondation Ellen Mac Arthur. Jean-Claude Marcourt a officialisé ce partenariat à Court-Saint-Etienne, en présence de la navigatrice britannique.

Via le partenariat avec la Fondation Ellen Mac Arthur, Next fait un pas supplémentaire en faisant le pari de l'économie circulaire. "Il s'agit de transformer la contrainte de la réduction de l'empreinte environnementale et énergétique en un atout économique", indique le ministre Marcourt.

Le programme Next travaillera en 2013 non seulement avec l'industrie, mais comprendra aussi un volet formation et s'appuiera, pour la réalisation de projets, sur un fonds "Economie circulaire".

Nos partenaires