Wallonie : ces patrons publics aux salaires trop élevés

05/11/15 à 10:37 - Mise à jour à 10:38

Source: Le Vif/l'express

Le gouvernement régional a traîné les pieds pour livrer au parlement de très partiels tableaux de rémunérations de 48 organismes publics. Le Vif/L'Express a pu se les procurer en exclusivité. Les émoluments de certains gestionnaires dépassent le plafond prévu par une circulaire.

Daté de la belle époque de l'arc-en-ciel, sous Jean-Claude Van Cauwenberghe, un décret de 2004 relatif au statut de l'administrateur public, et modifié au cours du second passage écologiste (2009-2014) dans un exécutif régional impose au gouvernement wallon de transmettre au parlement les rémunérations annuelles perçues par les administrateurs et gestionnaires d'une petite cinquantaine d'organismes publics, des aéroports régionaux à l'Awiph, de l'Awex aux Ports autonomes, des TEC au Forem, de la Société du circuit de Spa-Francorchamps à la Wallonne des eaux, et on en passe. Après de nouvelles modifications, le gouvernement a rendu sa première copie, pour l'exercice 2014. Dans les temps, certes, puisque le parlement devait les recevoir à la fin septembre. Mais comme un élève qui ne voudrait pas être coté. Voici ce qu'on y trouve.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires