Walibi, le kangourou bedonnant, s'offre une cure de jouvence

20/01/11 à 15:55 - Mise à jour à 15:55

Source: Le Vif

Walibi, le kangourou bedonnant fera bientôt place à un clone rajeuni. Une jeune rockstar qui veut apporter joie et couleurs dans le monde gris de la ville de Monotowny.

Walibi, le kangourou bedonnant, s'offre une cure de jouvence

© Walibi

Le nouveau Walibi, 15 ans et guitariste du groupe W.A.B, envahira les parcs d'attractions de Belgique, des Pays-Bas et de France dès avril 2011, offrant un lifting complet à l'entreprise qui avait perdu de sa superbe.

Tout commence en 2006, lors du rachat de Walibi par la Compagnie des Alpes, déjà propriétaire des Parcs Astérix et Grévin. Serge Naïm, ancien directeur général d'Euro Disney et actuel directeur général adjoint de la Compagnie, décide d'utiliser la figure du kangourou belge d'Eddy Méeus pour repeindre le parc sous un design plus actuel, mais également pour créer un univers autour du nouveau Walibi.

"C'est une nouvelle page de l'histoire de Walibi que nous écrivons avec un grand bond en avant du kangourou qui va sortir des parcs", explique Serge Naïm. À l'inverse de l'histoire de Disney, les personnages sortent du parc pour s'inventer une histoire fondatrice.

Qui est le nouveau Walibi ?

Il s'agissait de construire une histoire autour d'une mascotte qui n'était finalement qu'une image lisse, sans véritable contenu. La nouvelle vie de Walibi, c'est celle d'une jeune rockstar de 14 ans, dont les membres du groupe "W.A.B" veulent apporter joie et couleurs dans le monde gris de la ville de Monotowny.

Où il y a des bons, il y a des méchants. Squad, l'alter ego sombre et frère jumeau de Walibi a monté lui aussi son band, les "Skunx". Les groupes se livrent une perpétuelle bataille musicale qui donne une structure à l'histoire. En bref, un narratif efficace et des personnages qui semblent déjà familiers, alors même que Walibi voit sa longue queue de kangourou sérieusement atrophiée et sa poche de marsupial passée aux oubliettes.

15 millions d'euros d'investissement

Un relooking qui vise à séduire les 8-12 ans et ce, par tous les biais offerts par le multimédia. Site internet, radio (les W.A.B sortiront un album), TV, bandes dessinées, film en 4D... La Compagnie des Alpes n'a pas lésiné sur les moyens puisque pas moins de 15 millions d'euros ont été investis dans le projet ces trois dernières années. "Il fallait investir pour créer un lien durable avec le public, créer un contenu et donner un coup de jeune à la marque", explique Sandra Picard de la Compagnie des Alpes.

Le coup de pinceau était nécessaire pour redorer le blason d'un parc qui, depuis l'époque "Six flags" (2005), avait perdu son ambiance bon-enfant et délaissé quelque peu les familles. "Je pense que cela va donner un coup de fouet", commente Dominique Fallon, directeur de promotion de Walibi. "C'est un nouveau Walibi qui naît."

Valentine Defraigne

En savoir plus sur:

Nos partenaires