Vuye et Wouters: "Sur le plan communautaire, nous avons beaucoup en commun avec le Vlaams Belang"

20/10/16 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

Source: Knack

Ce jeudi, Hendrik Vuye et Veerle Wouters lancent un nouveau site et un nouveau logo. Après leur départ de la N-VA, les deux députés donnent le coup d'envoi d'une nouvelle fraction.

Vuye et Wouters: "Sur le plan communautaire, nous avons beaucoup en commun avec le Vlaams Belang"

Hendrik Vuye et Veerle Wouters © BELGA

Il y a un mois, Hendrik Vuye et Veerle Wouters quittaient la N-VA, après une violente querelle au sujet de la stratégie communautaire du parti. Depuis, ils siégeaient comme indépendants au parlement, mais désormais ils veulent continuer comme fraction à part entière. Interrogés par le site flamingant Doorbraak.be, ils expliquent que cette fraction leur permettra de travailler et de poursuivre les projets dont ils s'occupaient au sein de l'ancien centre d'études Objectief V." Veerle Wouters sera cheffe de fraction.

Pour l'instant, les deux nationalistes flamands continuent comme mini fraction, même s'ils n'excluent pas de former une fraction technique avec le Vlaams Belang. "C'est encore prématuré. Beaucoup trop prématuré. Nous sommes encore en train de nous organiser. Mais, soyons sincères, sur le plan communautaire, nous avons beaucoup de points en commun avec le Vlaams Belang."

Entre-temps, Vuye et Wouters continuent leur Grendelboek (livre de verrous), censé décrire tous les "verrous" dans la législation belge, et démontrer comment on peut les contourner. Un plan par étapes en direction de l'indépendance flamande. "Après notre 'Grendelboek', il n'y aura plus d'excuses. Si on ne franchit pas d'étapes en matière de réforme de l'état, ce n'est pas dû aux verrous. Alors, c'est qu'on préfère un congélateur communautaire. C'est vilainement dit, mais c'est le cas."

"La N-VA est dernière nous"

C'est là un coup pour leur ancien parti. Comme au parlement, Vuye et Wouters se focaliseront sur les questions communautaires - leur spécialité - il est écrit que leur fraction se heurtera encore à la N-VA. Après leur départ, Bart De Wever a même déclaré qu'ils feraient tout pour porter préjudice au parti, mais Vuye n'est pas d'accord. "Comme si c'était le but de ma vie. C'est une phrase typique de politicien : tout tourne autour de moi. La N-VA est maintenant derrière moi, et je n'ai pas l'habitude de beaucoup me retourner. L'avenir est devant nous, non derrière nous." (SK)

Nos partenaires