Vous êtes discriminé sur la base de votre langue ? Aucune instance officielle ne peut vous aider...

09/02/18 à 09:40 - Mise à jour à 09:43
Du Le Vif/L'Express du 08/02/18

Pouvoir parler sa langue : un droit élémentaire de chacun ou une revendication francophone, qui confinerait le débat à l'arène communautaire ? Cette question controversée empêche, depuis dix ans, la pleine application des lois antidiscrimination dont l'évaluation est en cours à la Chambre.

Vous êtes discriminé en raison de vos opinions politiques, philosophiques, de vos handicap, origine, santé, âge, orientation sexuelle ? Unia, le Centre interfédéral pour l'égalité des chances peut traiter votre plainte. Idem pour l'Institut pour l'égalité des femmes et des hommes, en ce qui concerne votre genre. Vous êtes discriminé sur la base de votre langue ? Aucune instance officielle ne peut vous aider...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires