Vol EgyptAir Pairs-Le Caire: réunion de crise à l'Elysée, "aucune hypothèse écartée"

19/05/16 à 09:16 - Mise à jour à 09:16

Source: Belga

(Belga) François Hollande préside depuis 08h30 jeudi une réunion interministérielle de crise consacrée à la disparition dans la nuit de mercredi à jeudi de l'avion d'EgyptAir reliant Paris au Caire, pour laquelle "aucune hypothèse n'est écartée", selon le Premier ministre Manuel Valls.

Vol EgyptAir Pairs-Le Caire: réunion de crise à l'Elysée, "aucune hypothèse écartée"

Vol EgyptAir Pairs-Le Caire: réunion de crise à l'Elysée, "aucune hypothèse écartée" © BELGA

Participent à cette réunion le Premier ministre Manuel Valls ainsi que les ministres Jean-Marc Ayrault (Affaires étrangères), Bernard Cazeneuve (Intérieur), Jean-Yves Le Drian (Défense), Ségolène Royal (Environnement) et le secrétaire d'Etat aux Transports Alain Vidalies, a-t-on précisé à l'Elysée. Le président français s'est également entretenu jeudi matin avec son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Les deux chefs d'Etat ont "convenu de coopérer étroitement pour établir le plus vite possible les circonstances de cette disparition", selon la même source. Un avion d'Egyptair reliant Paris au Caire avec 66 personnes à bord, dont 30 Egyptiens, 15 Français et un Belge, a disparu des écrans radars jeudi avant l'aube, et l'Egypte et la Grèce ont lancé des opérations de recherche en Méditerranée pour tenter de le retrouver. Sur RTL, Manuel Valls a déclaré qu'"aucune hypothèse ne (pouvait) être écartée sur les causes de cette disparition". Le vol MS804, un Airbus A320, se trouvait à 37.000 pieds d'altitude et était entré dans l'espace aérien égyptien quand il a disparu des radars jeudi à 02H45 heure du Caire (00H45 GMT), a indiqué Egyptair, précisant par la suite que l'avion avait émis "un message de détresse" deux heures avant sa disparition. (Belga)

Nos partenaires