"Vivre dans et avec la nature", le pavillon belge de l'expo universelle

21/01/15 à 15:57 - Mise à jour à 16:07

Source: Belga

Le pavillon belge de l'exposition universelle de Milan mettra l'accent sur la durabilité environnementale et l'innovation technologique, couplées à l'identité belge. L'édifice et son contenu ont été imaginés sur la thématique "vivre dans et avec la nature". Des solutions alternatives y seront notamment proposées en matière de production alimentaire, pour coller au thème de l'exposition "Nourrir la planète, énergie pour la vie", ressort-il mercredi de la présentation du pavillon.

"Vivre dans et avec la nature", le pavillon belge de l'expo universelle

© Belga

La Belgique espère figurer parmi les cinq meilleurs pavillons de l'exposition universelle de Milan. Le projet a été imaginé par le bureau d'architecture "Patrick Genard & Asociados" et l'architecte Marc Belderbos.

L'entreprise Besix était responsable de sa mise en oeuvre. Des matériaux belges durables et aisément recyclables ont été utilisés pour la confection. Des technologiques de pointe offrent au pavillon une bonne isolation et permettent le contrôle de la lumière naturelle. L'approvisionnement en énergie est prévu par un arbre solaire. Le toit en sphère de verre est inspiré des Serres royales de Laeken, tandis que l'utilisation d'éléments en bois fait référence à l'architecture traditionnelle des fermes belges.

Les visiteurs du pavillon pourront circuler dans trois espaces: la ferme, le sous-sol et l'atrium. La cave présentera les expériences et projets en matière de production alimentaire alternative. Le public sera notamment familiarisé avec l'aquaponie, un écosystème qui réunit la culture des végétaux et l'élevage des poissons. Le budget du pavillon représente plus de 13 millions d'euros. L'Etat fédéral a investi 5,8 millions dans le projet, et les entités fédérées ont participé à hauteur de 4,8 millions d'euros. Enfin 2,5 millions proviennent des bénéfices réalisés par le pavillon belge lors de la dernière exposition universelle à Shangai.

Le vice-Premier ministre Kris Peeters est revenu mercredi sur les avantages économiques d'une présence à une exposition universelle. "Cela peut être un catalyseur pour une nouvelle coopération économique et écologique." Selon Kris Peeters le but est surtout de promouvoir la croissance économique et ainsi générer des emplois, du bien-être et la prospérité. Les biotechnologies et cleantech, où la Belgique est à la pointe, seront également mis en évidence dans le pavillon, tout comme l'industrie alimentaire du pays. La création d'emplois ne faiblit pas dans ce secteur, qui compte 88.700 personnes et 138.000 emplois indirects. En 2013, le chiffre d'affaires de ce domaine a grimpé de 1,5%, à 48,2 milliards d'euros.

L'exposition universelle de Milan se déroulera du 1er mai au 31 octobre. Au total, 200 pays seront représentés et plus de 20 millions de visiteurs attendus. L'événement a lieu tous les cinq ans.

En savoir plus sur:

Nos partenaires