Visite du ministre Reynders aux Fidji et en Nouvelle-Zélande - M. Reynders propose l'aide de la Belgique aux Fidji pour l'organisation de la COP23

03/01/17 à 07:59 - Mise à jour à 08:01

Source: Belga

(Belga) Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a profité d'une entrevue avec le Premier ministre des Iles Fidji, Frank Bainimarama, pour offrir le soutien de la Belgique pour la présidence de la COP23 qui sera assurée par le petit Etat insulaire. M. Reynders a également invité des experts climatiques des Fidji pour un workshop en Belgique, du 7 au 9 mars.

Le choix des Fidji pour présider la COP23 est hautement symbolique étant donné la menace que fait peser la montée des océans sur l'existence même des petits Etats insulaires. Le pays joue d'ailleurs un rôle de leader dans la lutte contre les changements climatiques. Les Fidji co-présideront également, avec la Suède, une conférence des Nations-Unies qui se tiendra du 5 au 9 juin à New York concernant la mise en ?uvre de l'objectif 14 de développement durable, à savoir la préservation et l'utilisation durable des océans. Et du 6 au 17 novembre, les Fidji présideront la 23e conférence des Nation-unies sur les changements climatiques, qui se tiendra pour des raisons pratiques à Bonn, où se trouve le siège de l'UNFCCC, le secrétariat de la Convention-cadre des Nations-unies sur les changements climatiques. La COP23 suit la COP22, qui s'est déroulée en novembre 2016 à Marrakech, et la COP21 de Paris, qui a vu l'adoption de l'accord de Paris en décembre 2015. Didier Reynders a également invité les Fidji à un workshop qui se tiendra du 7 au 9 mars à Bruxelles et Ostende, autour de la biodiversité et des océans. "Cela pourrait être une bonne préparation à votre conférence de juin à New York", a suggéré Didier Reynders, qui a proposé de financer la participation d'experts fidjiens à ce workshop. Les Fidji ont également été invités à une conférence organisée par la Belgique et Tonga en marge de la réunion de juin à New York. Enfin, le ministre belge a proposé aux Fidji l'aide du climatologue belge Jean-Pascal van Ypersele, ancien vice-président du Giec et candidat malheureux à la présidence de ce groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, pour la préparation de la présidence de la COP23. (Belga)

Nos partenaires