Visite du ministre Reynders aux Fidji et en Nouvelle-Zélande - Le ministre Reynders visite un centre d'accueil de réfugiés à Auckland

04/01/17 à 08:37 - Mise à jour à 08:39

Source: Belga

(Belga) Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a visité mercredi un centre d'accueil de réfugiés à Auckland, la capitale néo-zélandaise.

Ce centre reçoit pendant six semaines tous les réfugiés qui rejoignent la Nouvelle-Zélande dans le cadre du plan de réinstallation des Nations Unies. Les nouveaux arrivants bénéficient à cet endroit de cours de langue, d'un examen médical et de l'élaboration d'un programme pour leur installation dans le pays. Après leur passage par ce centre, les réfugiés sont répartis dans les six régions néo-zélandaises, où ils sont encore accompagnés intensivement. La Nouvelle-Zélande envoie des équipes à l'étranger pour rencontrer les réfugiés qui se trouvent sur les listes de l'ONU. Des interviews conduisent à la sélection de certains d'entre eux qui se voient ensuite offrir la possibilité de rejoindre le pays à la fougère argentée. Ce sont principalement des familles qui sont retenues, à peine 5% d'hommes célibataires étant sélectionnés. Didier Reynders a souligné mercredi que la situation en Belgique était très différente de celle que connaît la Nouvelle-Zélande. En effet, cette dernière accueille environ 1.000 réfugiés par an, tandis que plusieurs dizaines de milliers de réfugiés sont accueillis chaque année sur le territoire belge. "C'est plus facile d'avoir un véritable programme pour chaque famille ici, qu'en Belgique ou dans d'autres pays européens" où le nombre de réfugiés est beaucoup plus important, a pointé M. Reynders. Selon le ministre, l'approche néo-zélandaise pourrait éventuellement être suivie en Belgique, mais il faut tout d'abord qu'une meilleure politique migratoire soit mise en place à l'échelle européenne. "Un véritable contrôle des frontières extérieures, un enregistrement immédiat aux entrées de l'Union européenne et ensuite une répartition", a-t-il détaillé. M. Reynders poursuivra sa visite de travail en Nouvelle-Zélande jusqu'à samedi. Au cours des prochains jours, il rencontrera entre autres son homologue des Affaires étrangères, ainsi que le ministre du Commerce. (Belga)

Nos partenaires