Violences envers les Rohingyas - Les enfants rohingyas vivent dans des conditions épouvantables, alerte l'Unicef

10/01/18 à 12:29 - Mise à jour à 12:31

Source: Belga

(Belga) Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) a déploré mardi son incapacité à accéder aux enfants rohingyas dans l'Etat de Rakhine, au nord de la Birmanie. Au total, 60.000 d'entre eux y sont oubliés, piégés dans des camps sordides et ne reçoivent pas l'aide de première nécessité, alerte l'organisation dans un communiqué.

Quatre enfants, âgés de 3 à 10 ans, sont décédés au cours des 18 premiers jours de décembre, rapporte un responsable de camp humanitaire cité par l'Unicef. "Avant le 25 août, nous soignions 4.800 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère. Ces enfants ne reçoivent plus ce traitement vital. Les douze centres thérapeutiques ambulatoires, gérés par nos partenaires, sont fermés parce qu'ils ont été pillés, détruits ou que le personnel ne peut y avoir accès", déclare Marixie Mercado, une porte-parole de l'Unicef. Les cinq principaux centres de santé de l'agence onusienne dans l'Etat de Rakhine ne fonctionnent pas. L'organisation se désole du manque d'eau potable et d'aide alimentaire distribuée. Elle a également signalé les conditions "déplorables" des camps dans lesquels les enfants, souvent séparés de leur famille, devaient vivre. (Belga)

Nos partenaires