Vingt bus détruits dans l'incendie du dépôt des TEC Charleroi

23/06/10 à 10:37 - Mise à jour à 10:37

Source: Le Vif

Un incendie s'est déclaré dans le principal dépôt des TEC Charleroi la nuit de mardi à mercredi. Une vingtaine de bus ont été détruits, mais les inconvénients pour les voyageurs devraient rester limités.

Vingt bus détruits dans l'incendie du dépôt des TEC Charleroi

© Belga

Les pompiers de Charleroi ont été appelés, la nuit de mardi à mercredi, au dépôt TEC de Genson, situé le long de la Chaussée de Namur, aux confins de Montignies-sur-Sambre et de Gilly. Il s'agit du plus gros des trois dépôts de Charleroi où sont stationnés les bus des TEC.

L'incendie s'est déclaré peu après 02h30 et a rapidement pris des proportions énormes. Le feu s'est presque immédiatement propagé aux véhicules entreposés, nécessitant deux départs de pompiers et l'envoi sur place de trois citernes. Les pompiers ont maîtrisé le feu deux heures après le début de l'incendie, mais ont dû rester plusieurs heures sur place.

22 des 60 autobus entreposés au dépôt de Montignies-sur-Sambre ont été détruits. Avec l'aide du personnel qui se trouvait déjà sur place, soixante autres véhicules situés dans un hangar voisin ont pu être sortis et mis à l'abri à temps. La structure du bâtiment a également été touchée. Aucune victime n'a été signalée.

L'incendie nécessitera la désignation d'un expert appelé par le parquet de Charleroi afin d'en déterminer les causes, car deux personnes ont été aperçues sur les lieux peu avant les faits.

Sur le terrain, on a noté ce mercredi matin des perturbations dans les "services coupés", indique la porte-parole des TEC Charleroi. Il s'agit des premiers services de la journée, qui durent jusqu'à neuf heures, et qui sont ensuite suspendus, pour être repris plus tard dans la journée. La ligne en direction de Nalinnes a également été temporairement supprimée.

On précise aux TEC que les inconvénients pour les voyageurs devraient rester réduits. Les TEC disposent en effet de deux autres dépôts dans la région de Charleroi et des bus ont été fournis par le dépôt de Jumet. De plus, en raison de la proximité des vacances, le volume des voyageurs s'était déjà considérablement réduit ces derniers jours.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires