Victor Hissel envisage de demander pardon à son fils

30/03/11 à 23:05 - Mise à jour à 23:05

Source: Le Vif

A la fin de l'audience du tribunal correctionnel de Liège, l'avocat liégeois Victor Hissel a tenu mercredi à s'adresser à son fils, Romain, qui comparaissait pour une tentative de parricide.

Victor Hissel envisage de demander pardon à son fils

© Belga

Romain Hissel, 22 ans, est poursuivi pour des coups et blessures à sa soeur le 21 mars 2009 et pour une tentative de parricide commise le 9 avril 2009 contre son père, l'ancien avocat des parents de Julie et Melissa. Le parquet a requis une peine de 5 ans de prison assortie d'un sursis probatoire.

"Je suis là en tant que père", a tenu à préciser Victor Hissel à la fin de l'audience.

"J'ai choisi de ne pas envenimer les choses, de ne pas répliquer par rapport à ce qui a été dit. Je suis ici parce que je veux qu'on tourne la page. Je suis très heureux de savoir que Romain va beaucoup mieux. Je veux qu'il s'en sorte. Je veux bien lui présenter des excuses, lui demander pardon, si ça peut l'aider", a-t-il déclaré.

"C'est pour ça que je suis là. Ce qui importe, et ce qui me réjouis, c'est qu'on est tous là, en vie. Pour l'avenir, je lui fais confiance. Je suis avec lui depuis 22 ans. Je suis fier de mes deux enfants. Je les ai désirés et je continuerai de les aimer", a-t-il poursuivi.

"Tout ce que je peux dire, c'est que le fameux dossier (l'affaire Dutroux, ndlr) que j'ai porté à bout de bras, il a aussi pesé sur eux. Je regrette tellement d'avoir vu la souffrance de Julie et Melissa et de ne pas avoir vu celle de mes enfants. J'aimerais dire à Romain que l'avenir reste possible, que je lui tends la main pour un pardon réciproque."

Se constituant partie civile pour 1 euro provisionnel, Victor Hissel a finalement réduit sa constitution à 1 euro définitif sur proposition de la partie adverse.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires