Victoire de Donald Trump - Sans Trump, les Etats-Unis se dirigeaient vers le socialisme, selon Carl Icahn

22/12/16 à 20:21 - Mise à jour à 20:23

Source: Belga

(Belga) L'élection de Donald Trump a permis que les Etats-Unis ne deviennent pas un pays socialiste, a affirmé jeudi le milliardaire américain Carl Icahn, nommé par le président élu conseiller sur la régulation.

Victoire de Donald Trump - Sans Trump, les Etats-Unis se dirigeaient vers le socialisme, selon Carl Icahn

Victoire de Donald Trump - Sans Trump, les Etats-Unis se dirigeaient vers le socialisme, selon Carl Icahn © BELGA

"S'il n'avait pas été élu et si ce qui se passait avait duré quatre ans de plus, nous nous dirigions tout droit vers le socialisme qui, à mon avis, ne marche pas. Le fait qu'il a été élu est très positif et il fait du très bon travail", a affirmé M. Icahn lors d'un entretien accordé à la chaine de télévision financière CNBC. Agé de 80 ans, M. Icahn est un des investisseurs les plus redoutés à Wall Street. "En ce qui me concerne, je n'ai pas de tâche spécifique", a-t-il précisé lorsqu'interrogé sur la portée exacte de son nouveau titre de conseiller spécial en charge de la régulation. "Ce que je vais faire en gros, c'est parler à Donald comme je le faisais avant et je pense qu'il est extrêmement important pour ce pays que l'environnement réglementaire qui est complètement absurde soit quelque peu réduit", a ajouté M. Icahn qui avait soutenu Donald Trump dès le début de sa campagne. "Je ne suis pas contre les régulations et je pense qu'il faut un état de droit. Mais c'est devenu complètement absurde dans de nombreux domaines. Je suis impliqué dans la gestion des sociétés depuis 30 à 40 ans et j'ai réussi à en redresser un bon nombre mais c'est maintenant devenu absurde, tant pour les entreprises que le gouvernement, et franchement certaines choses vous rendent furieux", a affirmé M. Icahn. Sa nomination mercredi a été interprétée comme un signe que Donald Trump, lui-même un milliardaire qui a fait fortune dans l'immobilier, va mener une politique de dérégulation tous azimuts. "Encore une fois, Donald Trump a choisi un milliardaire qui va continuer de s'enrichir aux dépens des Américains. Ses intérêts dans l'industrie des carburants fossiles devraient le disqualifier de tout rôle d'examen des régulations conçues pour protéger la santé publique et l'environnement", a protesté jeudi l'organisation écologistes des Amis de la Terre. Dans son entretien à CNBC, M. Icahn s'en est notamment pris à certaines régulations de l'Agence fédérale de l'environnement (EPA) sur les raffineries. "Il faut avoir des raffineries en bonne santé et c'est choquant d'en voir qui sont au bord de la faillite aujourd'hui" à cause des législations en vigueur, a-t-il estimé, ajoutant que cela pouvait contribuer à faire augmenter les prix de l'essence. (Belga)

Nos partenaires