Viaduc Reyers : le retard sera rattrapé

22/05/15 à 18:08 - Mise à jour à 18:07

Source: Belga

Le retard enregistré dans le démarrage de la délicate opération de désamiantage du viaduc Reyers sera à peu de chose près rattrapé sur la durée totale du chantier de démolition du viaduc qui n'en pâtira pas, a indiqué le cabinet du ministre bruxellois des Travaux publics, Pascal Smet, interrogé vendredi.

Viaduc Reyers : le retard sera rattrapé

© BELGA

Le député-bourgmestre de Schaerbeek, Bernard Clerfayt, avait fait part mardi de son agacement face à l'absence d'informations fournies, selon lui, par M. Smet (sp.a), à l'attention des riverains du viaduc Reyers, au sujet du retard - jusqu'ici de quatre mois - pour le début de l'opération de désamiantage de l'ouvrage, destiné à être démoli.

Selon le cabinet de Pascal Smet, le délai de quatre mois évoqué par M. Clerfayt ne tient pas compte de l'étape supplémentaire du désamiantage rendue nécessaire par l'examen approfondi de l'ouvrage d'art, il y a déjà plusieurs mois.

En réalité, le désamiantage était prévu pour la fin du mois en cours, mais Bruxelles Environnement a demandé une série de précisions sur l'opération, avant de délivrer le permis d'environnement incontournable pour cette opération.

Or, seul l'entrepreneur entretemps désigné pouvait livrer ces informations. Celui-ci a entretemps été désigné.

Toujours d'après le cabinet de M. Smet, ce délai supplémentaire est mis à profit pour raccourcir la durée des travaux de désamiantage. Les travaux de démontage du viaduc devraient démarrer d'ici la fin des prochaines grandes vacances, comme prévu.

En savoir plus sur:

Nos partenaires