Vervoort regrette les "procès d'intention" à l'encontre d'Ismaël Saidi

08/01/16 à 10:21 - Mise à jour à 10:46

Source: Belga

Le ministre-président bruxellois, Rudi Vervoort (PS), déplore vendredi la défection d'Ismaël Saidi du projet de capsules vidéos pour lutter contre la radicalisation, soutenue par la Région bruxelloise, et "regrette amèrement les procès d'intention" dont a fait l'objet l'auteur de la pièce 'Djihad'.

Vervoort regrette les "procès d'intention" à l'encontre d'Ismaël Saidi

Rudi Vervoort © Belga

Dans un courrier, M. Saidi a appris jeudi soir au ministre-président Vervoort qu'il renonçait à l'initiative portée par l'asbl Aviscène et financée à hauteur de 275.000 euros par la Région bruxelloise pour contribuer à la déradicalisation. L'artiste belge évoque des "attaques Ad hominem, suspicions, menaces" endurées depuis l'annonce du projet mercredi.

"C'est révoltant", a réagi Rudi Vervoort, dans un communiqué. "J'accuse avec une profonde amertume la légèreté des esprits chagrins et personnalités politiques qui en méconnaissance de cause, ont entrepris de détruire un projet et d'attaquer un homme de la qualité d'Ismaël Saidi, que je remercie une nouvelle fois pour son combat désintéressé, courageux et digne", poursuit le ministre-président.

Le texte balaie les critiques en établissant qu'"il ne s'agissait donc ni de clientélisme, ni de favoritisme, mais de soutenir une rare initiative, et du reste, le seul et unique dossier du genre proposé au gouvernement, visant à répondre adéquatement à un mal social immense". La communication souligne que "le soutien du projet a fait l'objet d'une décision en bonne et due forme du gouvernement, sur avis favorable de l'Inspection des Finances, d'une Convention, et de la mise en place d'un comité de suivi, tout en respectant l'indépendance des partenaires".

M. Vervoort conclut qu'il est "important dans un domaine aussi prégnant et clivant que le radicalisme de porter le débat vers les jeunes avec une personnalité bruxelloise qui a une résonance auprès de ceux-ci."

Ismaël Saidi est l'auteur et metteur en scène de la pièce de théâtre 'Djihad' qui retrace, avec humour, le parcours de trois jeunes Bruxellois partis faire le djihad en Syrie. La représentation a connu un tel succès que plus de 100 représentations ont été programmées en Belgique, attirant 41.000 spectateurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires